Nos producteurs


Parc national d'Iroise, Finistère

 

L’algue. Difficile d’imaginer qu’un aliment si accessible, finalement si local, si nutritif, nous soit aussi étranger. Et cela malgré l’influence de la culture gastronomique japonaise sur nos pratiques culinaires.

Nous sommes issus d’une culture carnivore, qui pendant longtemps à négligé, voire ignoré jusqu’aux fruits de mer. Il y a encore quelques générations, huîtres, homards et langoustes finissaient aux champs ou aux poules.

Juste une question de temps ? Sans devoir brosser ici le navrant tableau du paysage alimentaire dominant, ni s’étendre sur les désastres sanitaires en cours, il paraît assez plausible d’imaginer que l’algue puisse rapidement trouver une place dans les habitudes alimentaires des mangeurs les plus éclairés.

Et en plus, c’est bon.

Supersec a developpé un partenariat, avec des finistériens visionnaires. Leurs concessions, le long du chenal de l’Aberwrac’h, viennent de passer bio. Les algues qu’ils y pêchent sont les premières à être à la fois sauvage et certifiées bio.

Questions: Lesquels de ces éléments de base de l’alimentation retrouvent-on dans les algues ?

Fibres, protéines, calcium, magnésium, fer, iode, phosphore, sélénium, zinc, oméga 3, oméga 6, vitamine C, vitamine B12, vitamine K, vitamine A,  polyphénols, caroténoïdes, antioxydants.

Réponse: TOUS, et dans des proportions parfois stupéfiantes (moi-même je suis assez stupéfait).